Vendredi 4 juillet 15h-18h

9 - Accaparement des terres et Multinationales : Résistances et alternatives. (complet)

Face aux pressions foncières des Multinationales sur les terres des agriculteurs paysans, des luttes et alternatives s’organisent contre des mégaprojets et pour une réforme agraire en Amérique latine et ailleurs.

Dans de nombreux pays d’Amérique latine, et d’ailleurs, la terre est un objet de convoitise pour la réalisation de méga projets (extractivisme minier ou hydrocarbure, production d’électricité, monoculture d’exportation ou élevage extensif…) de la part de Multinationales, qui reçoivent souvent de l’appui des Etats, au détriment de l’agriculture paysanne familiale et de l’environnement.

Les associations de solidarité internationales sont régulièrement interpellées par des appels urgents pour apporter leur soutien aux résistances locales à ces mégaprojets, en Amazonie, en Colombie, au Pérou ou ailleurs comme au Sénégal.

Cet atelier souhaite dans une première partie pouvoir exposer les enjeux de ces accaparements de terres et les réalités concrètes locales, notamment au travers de plusieurs exemples, comme le cas de l’entreprise Perenco au Pérou ou du projet Senhuile-Sénéthanol au Sénégal.

Puis nous proposons d’aborder, par des témoignages comme celui de Sylvia Lazarte, ex-Présidente de l’assemblée constituante de Bolivie, les mobilisations et les possibilités d’alternatives en œuvre en Amérique latine et pouvant être répliquées ailleurs.

Partenaires internationaux : Bartolina Sisa (Confédération des femmes paysannes et indigènes de Bolivie)- Invitée par le CRID

Organisé par : France Amérique Latine, CCFD-Terre solidaire , Peuples Solidaires (Coordination finistérienne)