21. Campagne Stop Paradis Fiscaux: les citoyens plus efficaces que le G20!

Après près de trois années de campagne, cet atelier sera l’occasion de revenir sur les succès et les blocages mais aussi de remobiliser les militants des différentes organisations sur les interpellations à entretenir dans la durée et à réinventer auprès des différentes cibles de la campagne.

Au lendemain du G20 de Londres en avril 2009, les membres de la plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires et certains syndicats décident de lancer un appel pour maintenir la pression politique en faveur de la lutte contre les paradis fiscaux. Notre volonté est de construire en France une véritable campagne citoyenne expliquant que :

1. Les paradis fiscaux ne sont pas seulement de lointaines îles exotiques mais plutôt le système parallèle et opaque sur lequel notre économie est construite. Et les principaux utilisateurs de ces territoires ne sont autres que : nos banques, nos multinationales et nos fonds spéculatifs.

2. N’importe qui peut agir pour mettre fin aux paradis fiscaux quelle que soit sa position, son pouvoir…. nous pouvons tous demander, de différentes manières, une plus grande transparence de ces entreprises qui, utilisant les paradis fiscaux, privent les budgets des pays du Nord comme du Sud d’importantes recettes fiscales pourtant vitales.

Ainsi de nombreux citoyens ont interrogé leurs banques sur le recours aux paradis fiscaux, ce qui permet de montrer à ces acteurs que l’opinion publique les surveille de près. Dix-huit régions sur vingt-deux se sont engagées à demander des comptes à leurs partenaires financiers, 10 d’entre elles demandant des informations précises et importantes sur leurs activités pays par pays.

Au niveau syndical, de plus en plus de Comités d’Entreprise entreprennent des initiatives pour questionner leur employeur sur la part de l’activité offshore dans le résultat d’exploitation.

Nous souhaitons donc, à travers cet atelier, montrer les initiatives concrètes et locales qui ont été mises en oeuvre par les militants de nos organisations, et ensuite discuter collectivement des suites à donner à ces actions : les démarches à poursuivre, revoir celles qui n’ont bien marché, en imaginer de nouvelles... En bref, réinventons ensemble la mobilisation pour la justice fiscale !

Au menu des réjouissances :
Présentation de la campagne et des impacts généraux
Discussions par sous thèmes : le choix de ma banque ; la responsabilité des élus locaux sur ces questions ; mon rôle en tant que salarié d’une grande entreprise, etc…
Animations et débats : échange de pratiques (interpellation des banques ; interpellation des élus locaux ; démarches syndicales ; mobilisation étudiante ; stunt ; etc… selon les participants)
(Ré)invention de la mobilisation : qu’est ce qui ne marche pas ? De quoi rêverions nous ? Comment agir ?

Documents et liens complémentaires :

le site de la plateforme paradis fiscaux et judiciaires :
http://www.stopparadisfiscaux.fr/

des documents :
le rapport du CCFD ’L’économie déboussolée’ :
http://ccfd-terresolidaire.org/e_upload/pdf/ed_110110_bd.pdf

une brochure sur l’engagement des chrétiens pour la justice fiscale :
http://www.secours-catholique.org/IMG/pdf/Secours-Catholique-BienCommun-justice-fiscale-sept2011.pdf

un livret ludique ’Tax Toy’ :
http://ccfd-terresolidaire.org/e_upload/pdf/paradisfiscauxbatok2_mdoke.pdf

un cas d’école : le pétrole au Congo Brazzaville :
http://www.secours-catholique.org/IMG/pdf/Rapport_Pe_trole_Congo_fev_2011.pdf

Partenaires internationaux : Un membre de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez Congo Brazzaville (à confirmer)

Organisé par : Secours Catholique - bénévoles, ATTAC , CCFD-Terre solidaire , Oxfam , Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires