Jeudi 3 juillet 15h-18h

4 - Agriculture industrielle, extractivisme et dette écologique (complet)

L'expansion récente de l'agriculture industrielle au sud, nouveau visage du pillage des pays en voie de développement, histoire de l'extractivisme et de la dette écologique

L’extractivisme peut être considéré comme le pillage des ressources naturelles et humaines. Si son origine remonte aux conquêtes coloniales, la libéralisation des échanges et des flux de capitaux, ainsi que l’expansion de l’agriculture industrielle sous la poussée de capitaux privés, octroie au contrôle des territoires une dimension nouvelle. La dette illégitime en constitue un des effets principaux : le caractère volatile des investissements... l’extraction (pétrolière, minière, forestière...) et les pratiques agro-industrielles (épuisement des sols) constituent de nouvelles formes de pillages économiques et écologiques visibles. À cela s’ajoute le risque minime pour les entreprises, alors que les gouvernements sont souvent invités (par les organismes financiers internationaux) à prendre en charge les investissements d’infrastructure (pour acheminer les marchandises produites/extraites...etc.).

Documents et liens complémentaires :

Eric de Ruest et Renaud Duterme, La dette cachée de l’économie, édition les liens qui libèrent, 2014

Intervenant-e-s : Mathieu Perdriault (agter - France ), Nicolas Sersiron (cadtm france - France ), Eric De ruest (cadtm belgique - Belgique ), Renaud Duterme (cadtm belgique - Belgique ), Hélene Roux (agter - France )

Organisé par : CADTM France, CADTM France , AGTER et Cadtm belgique