Pessac 2010 // Le programme // Les ateliers // Les ateliers du vendredi 9 juillet

Une économie équitable : clé d’accès aux libertés, pour TOUTES et pour tous ?

Une économie équitable et diversifiée, respectueuse de cultures différentes, des tous les êtres humains et de la nature, permet-elle – notamment aux femmes - d’augmenter la liberté d’expression, d’échanger, de militer ?

Descriptif :

La féminisation de la pauvreté accrue révèle que les premières victimes de la mondialisation et de la libéralisation accélérée sont les femmes. Ceci est dû à des rapports sociaux marqués par des inégalités de genre qui renforcent celles de classe, d’origine ethnique...

L’Économie Équitable (EE), par sa proximité et sa territorialisation, par les valeurs prônant le respect de l’autre et de la nature, par son décloisonnement, permet de mettre en place des conditions qui vont accroître l’accès aux libertés.
- En quoi l’EE contribue-t-elle à l’empowerment des femmes ?
- En quoi l’EE permet-elle d’acquérir davantage de libertés ?
- Quelles libertés pour qui ?
- Une EE pour/par des femmes ?
- Une EE, clé pour accéder aux libertés ?

Axes de débat :

- En quoi l’économie équitable permet-elle d’accroître le niveau d’éducation, et la liberté d’information individuelle et collective ?
- La liberté de choix, la liberté d’agir et la liberté d’entreprendre sont-elles plus aisées dans une économie équitable ? La responsabilité du citoyen dans l’économie équitable implique-t-elle l’exercice de la liberté de choix ?
- La transmission de stéréotypes est un facteur de limitation de liberté d’expression. Une économie équitable et diversifiée, respectueuse de cultures différentes, des êtres humains et de la nature, permet-elle d’augmenter la liberté d’expression, d’échanger, la liberté de militer ?

L’atelier s’est déroulé en 3 temps :

- État des lieux de la société actuelle/définition-recontextualisation des concepts et termes de l’économie équitable (système d’échanges respectueux des êtres humains et de la nature), le genre et les libertés (individuelles, collectives, fondamentales, droits humains …) ;

- Face à un état des lieux inéquitable et liberticide, importance des résistances et des alternatives qui constituent en partie l’économie équitable ;

- A partir de 3 expériences d’acteurs, analyse transversale sous 3 angles de vue « genre, local et économie », de la liberté de choix/d’agir/d’entreprendre. Une attention particulière sera donnée aux facteurs (éducation, information, expression, échange, TIC, indépendance, … ) qui permettent un accès plus aisé à cette liberté ?

Quelles pistes d’actions pour permettre l’émergence des ces facteurs positifs ?

Intervenant(e)s :

- Sarata Bostal (PAOLINE, Burkina Faso)
- Michel Besson (Minga)
- Elisabeth Hofmann et Rosie Westerveld (Genre en Action)
- Antoinette Guhl (Equinoxe Conseil)

Objectif de l’atelier :

- Convergence et élaboration

Durée : 3h

Organisé par : Genre en Action, Minga, Equinoxe Conseil.