La question de la Décroissance

Ne restons pas aux constats du chaos édifiant, envisageons plutôt d'être des utopistes vaillants.

Jour 1
- Transmettre une connaissance de la notion d’entropie permettant d’intégrer le processus économique dans la sphère physique et énergétique.
- Donner des repères vis-à-vis de la éco-énergétique et de la bio-économie.
- Alimenter l’esprit critique vis-à-vis de la croissance économique

Jour 2
- Acquérir des repères vis-à-vis de la grande accélération anthropique d’origine occidentale, la déplétion de ressources et les fausses solutions.
- Identifier des indicateurs phares de comportement individuels et collectifs (empreinte écologique, jour du dépassement, Indice de développement Humain, Revenu Eco-Compatible par Habitant)
- Proposer des aménagements afin d’anticiper au mieux les changements à venir

Jour 3
- Mieux identifier les démarches et les motivations de désobéissance économique, les principes et les actions des praticiens de la décroissance.
- Se représenter la multiplicité des domaines d’actions positives individuelles et collectives

Jeudi 7 juillet 9h30-12h30

De l’entropie à la soutenabilité

- Intervention de l’Abilc : le constat environnemental, le constat humain, les ressources naturelles, l’empreinte écologique, l’économie des pays développés, le développement durable, la décroissance soutenable, quel futur pour l’humanité

- Diffusion de l’Interview d’Yves Duplan avec recueil des questions et échange avec la salle d’1 H

Limites des modèles de croissance en termes environnementaux, débats autour de la décroissance, enjeux autour de la complexité

Intervenant-e-s : Yves DUPLAN JAMONT JUNIOR , Etienne MANGIN

Vendredi 8 juillet 9h30-12h30

La grande accélération

Un point a été fait sur la déplétion des ressources, les faux espoirs, les données scientifiques récentes sur les catastrophes naturelles, l’anthropocène, les dernières données sur le Climat (NASA) et la bibliographie web. Un regard a été porté sur les civilisations disparues, les aspects démographiques et économiques et la sécurité. Ont été abordées quelques alternatives et adaptations possibles, les signaux faibles permettant de gérer la situation à venir.
Apports théoriques, échange.

Vincent : les grandes lois qui s’imposent à l’homme : De l’anthropologie, de la compétition évolutive, de la thermodynamique

Adrien : l’écologie industrielle et le piège de la perception : les difficultés à percevoir les limites environnementales

Sarah : sciences humaines, psychologie existentialiste positive, ateliers qui relient

Thierry : alternatives psycho-écologiques, être humain en système capitaliste" psychologie du néolibéralisme

Intervenant-e-s : Vincent MIGNEROT , Adrien COUZINIER , Sarah KOLLER (Membre du réseau Adrastia ), Thierry BRUGVIN

Samedi 9 juillet 9h30-12h30

Que faire?

Avec la participation des acteurs locaux et régionaux de la transition, de la sobriété et de la décroissance (ateliers de pratiques, traction animale, ré-emploi, autonomie individuelle, circuits courts, solidarité locale et internationale, commerce équitable, chantiers d’insertion, démocratie ouverte, banques du temps, énergies renouvelables, vente au poids, entreprises coopératives, culture en ruralité, alimentation naturelle, démocratie directe, tirage au sort, etc.).
Témoignages, animation post-it, échange.

Intervenant-e-s : Adrien COUZINIER , Michel Simonin (Professeur agrégé en Histoire Géographie ), Vincent Bruyère (Objecteur de Croissance ), Bernard Mérona (Système d'échange local de la Petite Montagne ), Dominique Roussel (Réseau réciproque d'échanges de savoirs )

Documents et liens complémentaires :

- Yves Duplan Jamont : thèse de doctorat : "La soutenabilité complexe : les dimensions socio-économique, écologique et épistémologique. La question de la déforestation en Haïti"

- Yves Duplan Jamont : mémoire pour le Certificat d’écologie Humaine : "La déforestation en Haïti : vulnérabilité socio-économique et écologique".

- Yves Duplan Jamont : article « De la décroissance à l’état stationnaire : l’évolution entropique des systèmes socio-économiques et de leur environnement naturel »

- Yves Duplan Jamont : article « Vers la bio-économie : la soutenabilité »

- Yves Duplan Jamont : livre collectif « HAITI - Les recherches en science sociale et les mutations sociopolitiques et économiques » sous la Direction de Louis Naud Pierre – éditions L’Harmattant 2007 : Chapitre 8 – la dégradation de l’environnement

Adrastia : site internet : http://adrastia.org/

Conférence Internationale de la Décroissance de Budapest : site internet : http://budapest.degrowth.org/?page_id=371

Partenaires internationaux : SCENE (Haïti) - Société Caribéenne de l'Environnement Naturel et de l'Economie, Conférence Internationale de la Décroissance de Budapest

Organisé par : Attac 39, Adrastia , Abilc , Adéroc , Proximité.fc