5 - Mondes en transitions : où ? comment ? pourquoi ?

Pour une remise en question de notre actuel modèle de développement et pour devenir nous-mêmes acteurs de transitions !

Ce module vise à approfondir et questionner des notions telles que, les Biens Communs, l’interdépendance, la réciprocité et la fin de l’opposition Nord/Sud. Toutes insistent sur le fait que nous partageons une seule planète, dont les ressources ne sont pas extensibles à l’infini. Ce sont sur ce genre de notions que des transitions sociales, écologiques et démocratiques peuvent s’appuyer. A travers elles, nous souhaitons donc aborder cette question de la « transition », si prégnante dans les discours actuels de nos organisations, qui paraît être la solution pour passer définitivement d’un modèle de développement basé sur la prédation (des ressources, des territoires, des hommes…) à un modèle basé sur le respect des uns des autres et de notre environnement.

A travers divers cas pratiques, ateliers thématiques et jeux militants, nous essaierons lors de ce module de vous donner une vision globale des enjeux liés aux transitions, et de vous donner les clefs pour être à votre tour acteurs de transitions.

Jeudi 3 juillet 09h30-12h30

La Transition, c’est quoi et pourquoi ?

Cette première matinée sera dédiée à la définition et à l’appropriation du concept de transition. Divers questions seront posées aux participants, sous une forme animée et participative (jeu Jakadi par Ritimo) : qu’est-ce qu’une transition ? pourquoi choisissons-nous de nous tourner vers des transitions ? Quelles transitions souhaitons-nous ?

Une fois le concept assimilé et compris par chacun(e), nous mettrons en avant une première problématique, celle de l’extraction et de l’utilisation des matières premières. Souvent, les matières premières ne profitent pas directement aux populations vivant dans les pays où elles se situent, mais sont au contraire victimes d’un phénomène de prédation par les pays industrialisés. Or, cet état de fait entraîne de graves conséquences, tant au plan écologique qu’au plan économique et social.
Cette présentation sera appuyée par la présence de Moussa Tchangari, d’Alternatives Niger, ainsi que par la présence d’un partenaire du CCFD Terre-Solidaire (à confirmer).

Vendredi 4 juillet 09h30-12h30

Déconstruire les modèles et construire des alternatives

Lors de cette seconde matinée les participants seront divisés en 4 groupes distincts et suivront un atelier qui durera 2h30.

Les ateliers présentés seront les suivants :
-  Atelier sur l’accaparement des terres avec le jeu Elément Terre - par Frère des Hommes
-  Atelier Bien Commun avec l’exemple de l’eau et des ressources halieutiques – par la Fondation France Libertés et le Collectif Pêche et Développement
-  Atelier sur un système commercial alternatif avec le Jeu de la Ficelle - par la Fédération Artisans du Monde
-  Exposition ludique et participative sur la finitude des ressources et la question climatique - par les Petits Débrouillards

Samedi 5 juillet 10h-13h

Le rôle de l’EADSI dans la transition

Après une restitution animée et ludique des ateliers de la veille, les participants s’interrogeront sur le rôle et les outils de l’EADSI dans les transitions via notamment un débat-mouvant animé par la Fédération Artisans du Monde. Un débat s’ensuivra sur cette question, animé par Ritimo.

Le module se conclura bien sur une évaluation générale et un résumé des concepts et des problématiques abordés élaboré par des Grands Témoins (à confirmer).

Partenaires internationaux : Alternatives Niger