Module 7- Quelles solidarités pour construire la paix ?

Libre expression sur le thème la Paix c’est quoi pour vous ?
Résultats :
- La paix c’est le calme, l’harmonie, l’égalité, la justice, le vivre ensemble, le pardon
- La paix c’est l’égalité, la justice, l’équité, la tolérance, du quartier au pays, du pays à l’international avec le respect des pays du sud pour le droit à la liberté, au développement, à la santé, à l’éducation, à la sécurité
- La paix c’est vivre ensemble dans la solidarité
- La paix c’est travailler à s’émanciper de la soumission à la fuite vers le toujours plus d’accaparement et de détournement des richesses matérielles et financières
- La paix c’est le respect de la diversité culturelle, le partage des richesses, la parité entre hommes et femmes en politique, la justice sociale, l’arrêt immédiat du commerce des armes et de leur circulation, la promotion des droits des femmes
-La paix c’est plus de justice, plus de fraternité, plus de reconnaissance de l’autre dans sa dignité, plus d’humanité. Elle l’est dans le vivre ensemble dans toutes ses dimensions sociales et économiques environnementales culturelles et politiques. C’est le droit au bonheur
-La paix pour moi n’est pas seulement l’absence de guerre, mais c’est aussi un état d’esprit, la tolérance, la bienveillance à l’égard de l’autre et la justice sociale et la mise en œuvre d’une démocratie inédite incluant la reconnaissance de la valeur de l’étranger.
-La paix c’est vivre en harmonie avec la terre mère nourricière dans le respect de chacun et la découverte de l’autre qui est source de richesse la paix c’est la rencontre fraternelle entre individus et entre nations

- La paix est à la fois la satisfaction des besoins de base (accès à l’éducation, sécurité, eau, santé, loisirs, nourriture, environnement sain,...), le bonheur et l’harmonie justice respect, la possibilité de créer et construire ensemble des projets de vie.
-La paix c’est le respect de l’être humain et de son environnement. C’est la justice sociale et l’application du droit international. C’est la résolution des conflits par le dialogue.
- La paix c’est développer la culture de la paix pour éradiquer les sources de conflits, de domination, d’exploitation de l’homme par l’homme.
- La paix c’est valoriser les individus, c’est l’accompagnement pour une meilleure insertion professionnelle, c’est la lutte contre les inégalités sociales et le développement des projets pour les infrastructures, l’éducation la santé.
- Comme la santé n’est pas que l’absence de maladie une paix juste et durable suppose la fin des dominations.
- La paix c’est construire un monde où toutes les personnes (enfants et adultes) soient reconnues, valorisée pour leurs compétences à unir en commun.
Que faire après ce module ?
EL Ghalia Djimi (Sahara occidental occupé)
•Inviter mes camarades pour les mettre au courant des sujets et thématiques que nous avons abordés durant ce séjour en matière de paix.
•Créer une mailing list avec les adresses des participants du module pour échanger les idées, les expériences et contribuer ainsi au renforcement de nos connaissances
•Faire sortir mon organisation d’un certain entre soi et la faire aller beaucoup plus vers les autres.
•Prendre l’initiative de créer dans la ville un réseau culture de la paix.
•Maintenir un lien permanent entre nous pour continuer à réfléchir et agir ensemble en particulier dans la région des Grands Lacs.
CCFD terre solidaire
•Voir les trois piliers soutien au projet/éducation/plaidoyer/sous l’angle « construire la paix »
•Donner la priorité à la rencontre de personnes(auu CCFD on reçoit des partenaires). Cette année des femmes birmanes réfugiées en Thaïlande qui sont au service de leurs compatriotes dans des associations (éducation, défense des droits etc. …..).
•Relier les actions ici et là-bas sous l’angle « nous construisons ensemble la paix
Fédération des comoriens de Bretagne ;
•Travailler sur la solidarité et le vivre ensemble, insertion professionnelle par la préparation aux concours administratifs.
•Travailler sur l’accès aux droits pour tous (eau, éducation, infrastructures, santé pour les Comores et les pays de l’Afrique subsaharienne
Aumônier d’une clinique de rééducation fonctionnelle et d’une maison de retraite.
•Travailler avec les patients et les soignants ainsi que les familles à une santé pour tous où l’humain est au centre
•Prendre soin des étrangers
•Encourager le dialogue interreligieux
•Développer la communication non-violente.
•Conduire une action dans le cadre de « tout Rennes cultive la paix », au nom de pax Christi sur le thème : je déclare la paix !.

développer des actions de solidarité, porter quelque chose pour aider les autres et surtout pour les
ou CCFD-terres solidaires (35) nous souhaitons réfléchir au dialogue des religions et à son rôle dans la prévention des conflits et le faire avec d’autres associations.
Nous sommes aussi conforter dans notre campagne « hors-jeu » qui demande àl’AFD de contrôler les soutiens qu’elle attribue aux entreprises…. Au nom du développement.
Réseau RITIMO
• répercuter encore plus les actions internationales pour la paix et le désarmement
• élaborer et recenser les outils pour l’éducation à la paix
• élargir la base de donnée des expériences en matière d’éducation à la citoyenneté, à la paix développement
• créer des synergies locales pour agir pour le désarmement et la paix comme par exemple pour la journée internationale de la paix mais aussi la marche internationale des femmes qui passe en avril à Montpellier
- multiplier les rencontres, créer les conditions d’une mise en commun des savoirs pour l’action de façon multiforme (dont le jeu) et s’associer concrètement à ceux qui agissent pour défendre leurs droits menacés au travail, en conquérir de nouveaux dans le quartier et dans le monde par l’affirmation d’une présence dans la durée
-continuation de l’activité d’éducation de la femme et de la fille pour qu’elle arrive à défendre ses droits.
AFPS,UJFP
- boycott, des investissements, sanction d’Israël tant que cet état ne respecte pas le droit international.
- Populariser Battiz, village palestinien inscrit au patrimoine de l’humanité de l’Unesco
- travailler sur le contenu de l’enseignement et des manuels scolaires.
Autres Participants
•Continuer à penser ensemble à la culture de la paix.
•Informer et sensibiliser sur la présence des armes chimiques, les mines antipersonnelles au Moyen-Orient
•Travailler à la réconciliation entre les familles en commençant par les femmes victimes de violences sexuelles
•Apporter un soutien éducatif aux filles à partir de six ans ;
•Collaborer avec les autres associations œuvrant dans le même secteur (l’union fait la force)
•Continuer à informer, à sensibiliser sur les horreurs ignorées qui se passent à l’est de la RDC afin de soutenir l’appel à la paix lancée par les femmes du Kivu , pour que la véritable justice puisse avoir lieu et que la paix durable règne dans la région et le pays tout entier.
•Avoir un moment informatif pendant nos événements : pétition, vidéos,
•Informer les jeunes sur les causes des guerres et des conflits actuels car ils ne sont pas au courant.
•Mettre à disposition dans nos locaux des plaquettes informatives.
•Soutenir des organismes qui œuvrent pour la culture de la paix pour leur donner plus de poids informer la population, lutter contre les ventes d’armes.
- Inclure l’activité du mouvement de la paix dans mon organisation
- Continuer à militer avec plus de confiance et de conviction après ces rencontres enrichissantes
- mettre en place des outils pour les militants CGT, leur permettant de remettre du collectif, de la solidarité dans le monde du travail, dans l’entreprise générale entre les salariés afin que les salariés reconquièrent leur pouvoir d’agir sur le travail. Dans l’objectif de résister face au grand capitalisme (multinationales) pour redonner du sens au travail, à l’économie, à la société,
- donner du sens à la culture de la paix dans un but de transformer la société.
- Débattre autour de la solidarité à construire entre les travailleurs du monde. Quel travail à mener encore plus en profondeur avec les syndicats du monde ?
- en ce qui concerne l’Afrique à avoir une démarche commune auprès des autorités françaises pour une autre politique : démantèlement des bases militaires en Afrique
- agir pour que la France contribue à résoudre les conflits plutôt que de créer
- œuvrer pour un dialogue entre la société civile marocaine et Saharouie pour construire la paix
- informer la population sur les causes des guerres
- relancer le conseil régional d’Île-de-France qui devait nous recontacter depuis deux mois pour la journée internationale de la paix
- réunir les comités de paix de France pour faire un compte rendu de l’UE SI
- décider de prochaines initiatives
- travailler sur le jeu de la colombe pour la culture de la paix