Module 8

Sortie de crise financière : quelle continuité et quels changements ?

Si la crise financière semble passée, le système financier n’a en rien été réformé. Quels sont les changements nécessaires pour un système financier au service du développement durable et de la solidarité internationale ?

Descriptif :

La crise financière valide les analyses portées par le mouvement altermondialiste, qui voit la crise financière comme une crise systémique.

Cependant, le changement de cap attendu ne se valide pas dans les faits et l’attention se focalise sur les banques.

Alors que la crise financière peut offrir des fenêtres d’action, l’objectif sera d’identifier les enjeux et les pistes porteuses sur les sujets suivants : pour des banques différentes et vers une limitation de leur pouvoir et de leurs prises de risques ; pour un système financier plus juste qui dépasse la domination du Nord vers le Sud ; pour des taxes globales sur la finance au service du développement, de la lutte contre le changement climatique et contre la spéculation financière.

Déroulé :

-Matinée 1 : Pour un système monétaire plus juste qui dépasse la domination du Nord vers le Sud

-Matinée 2 : Pour des banques différentes et vers une limitation de leur pouvoir et de leurs prises de risques

-Matinée 3 : Pour des taxes globales sur la finance au service du développement, de la lutte contre le changement climatique et contre la spéculation financière.

Intervenant(e)s :

Matinée 1 :
- Modération : Julien Lusson de l’AITEC
- Jean-Marie Harribey : Les monnaies : qu’est-ce que la monnaie ? Valeur d’usage, valeur marchande.
- Renaud Vivien du CADTM Belgique ATTAC : L’architecture financière internationale, le rôle du FMI et de la Banque mondiale dans la domination des pays riches du Nord sur les PED via le système de l’endettement.
- Carlos Bedoya de Latindadd (Pérou) et Hugo Arias de Pt Latindadd (Equateur) : Les monnaies alternatives : l’exemple du Sucre.

Matinée 2 :
- Modération : Ghazi Hidouci de l’AITEC
- Arnaud Zacharie et Gaspard Denis du CNCD : La dérive des banques : De l’économie vers le spéculatif et le détournement de l’épargne.
- Yiorgos Vassalos de Corporate Europe Observator : Le rôle politique des banques : l’influence des lobbies de l’industrie financière et bancaire sur la (non)régulation.
- Virginie de Romanet du CADTM, Carlos Bedoya de Latindadd (Pérou) et Hugo Arias de Pt Latindadd (Equateur) : La Banque du Sud.

Matinée 3 :
- Modération : Amélie Canonne de l’AITEC
- Jean Marie Harribey de ATTAC France : Pourquoi la taxation des transactions financières ?
- Bruno Jetin : Quelle taxe ? Sur quoi ? Pour qui ? Quelle gestion du revenu de la taxe ? Qui ?
- Maylis / Amélie : Présentation de la campagnes (échéances, échelle d’interpellation, G20 2011)

P.-S.

Organisé par : AITEC - IPAM, CCFD - Terre solidaire, Sherpa, Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde (CADTM), Secours Catholique.