Mercredi : ouverture en fanfare

Mercredi 6 juillet : plus de 400 personnes ont assisté à la séance d’ouverture de l’Université d’été, mettant à l’honneur plusieurs invités de qualité.

Pascale Quivy, déléguée générale du CRID, a ainsi ouvert la séance et invité en tribune M. Morton, Adjoint au Maire de Besançon, et M. Boujlilat, Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté. Les porte-parole et présidents des structures organisatrices (CRID, Attac et RéciDev), messieurs Brossel, Plihon et Bernard, ont brossé un portrait en trois temps de l’événement ; avant que Michel Antony, maitre de cérémonie, ne prenne les choses en main. Historien spécialisé dans l’étude des utopies et de l’autogestion, il nous a informé sur les utopies, dystopies et autres notions, introduisant ainsi le débat avec les quatre intervenants.

  • Charles PIAGET, Militant syndicaliste, figure emblématique du mouvement autogestionnaire français.
  • Geneviève AZAM, Maître de conférences en économie et chercheuse à l’Université Toulouse II, membre du comité scientifique d’ATTAC.
  • Tata Yawo AMETOENYENOU, Coordonnateur des Programmes pour l’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL)
  • Jade PERCASSI, Représentante du Mouvement des Sans-Terre (MST) au Brésil.

Chacun a témoigné de sa lutte personnelle, allant du mouvement social à la promotion de la consommation locale, en passant par le Brésil et sa situation critique du moment.

Présentation de Michel Antony sur les Utopies disponible en téléchargement, à droite de l’écran

Retour en images :