Lutter pour continuer d’exister !

Jade Percassi, membre du Mouvement des Sans Terre au Brésil témoigne de l’intérêt pour elle de venir à cette Université d’été. Il faut continuer de lutter et " la présence d’autant de militant.e.s de toutes les générations en est la preuve" dit-elle. Il y a un besoin de soutien, et c’est aussi au contact d’autres personnes que l’on apprend. C’est l’esprit de l’Université d’été  : se retrouver pour réfléchir ensemble, partager des expériences, des alternatives mais aussi se soutenir lorsque la lutte est difficile pour certain.e.s.

Situation au Brésil : Le 17 avril 2016, la Chambre des Députés a approuvé le processus de destitution de la présidente Dilma Rousseff alors qu’elle avait été démocratiquement élue. Ce Coup d’État parlementaire, suivi de mesures répressives visant à fragiliser et détruire les conquis sociaux brésiliens, est à l’image des tentatives de déstabilisations politiques qui ont lieu aujourd’hui sur le continent latino-américain.