L’Université d’été en fresque

Vous avez sûrement vu ce graff à la sortie du hall d’accueil. Son auteur, Julien Bôle-Richard, a pensé son oeuvre comme « la vision d’un monde idéal... opposé à un monde industrialisé, avec une poignée de main au centre qui signifie qu’ensemble tout reste possible pour construire un monde plus juste. » Mais chacun reste bien sûr libre d’interpréter ce qu’il ressent !

Il y avait également « La fresque de Paix » avec son artiste, Guillaume Du Souich, membre du Mouvement de la Paix, qui nous a expliqué le concept de son oeuvre :

Le fond est préparé par l’artiste, avec des éléments contextuels, en rapport avec le lieu de réalisation et avec le contenu des engagements pris au nom des peuples, par l’intermédiaire des représentant.e.s des gouvernements. Puis, chaque participant.e est invité.e à choisir sa couleur, son attitude et son emplacement et confie à l’artiste le soin de détourer sa silhouette.
Cette création est née du désir d’inscrire une forme d’implication dans la culture de la paix adoptée par l’ONU en 1999, par le médium des arts plastiques. La fresque permet de créer du lien entre les participant.e.s. L’art se fait ici vecteur de culture de la paix, nécessaire à la coopération, qui conditionne l’effectivité des engagements contraignants.