Vendredi 8 juillet

Réfugiés palestiniens, Agir : l’exemple de la coopération et du jumelage entre le camp de réfugiés d’Aqabat Jabr (Cisjordanie occupée) et Besançon

Depuis près de 70 ans, la situation des réfugiés palestiniens se pose de manière fondamentale pour le peuple palestinien en termes de droits politiques et en termes humanitaires, il est donc essentiel de réfléchir les formes de solidarité en tenant compte des deux aspects du problème.

Parmi les réfugiés provenant de Syrie et d’Irak on retrouve des réfugiés palestiniens, contraints une fois encore de fuir. Il y a 68 ans, 85 % de la population palestinienne était chassée de ses terres. L’absence de résolution de la question des réfugiés palestiniens a placé cette population dans une situation d’extrême précarité et régulièrement de danger dans les pays d’accueil, Syrie, Liban, Irak, Jordanie, Irak et Territoires palestiniens sous occupation.
Nous avons interrogé les formes de solidarités avec les réfugiés palestiniens en partant de l’exemple de Besançon, qui s’est engagée depuis 2007 dans des projets de coopération et un jumelage avec un camp de réfugiés. C’était également l’occasion de réfléchir à des perspectives concrètes pour agir, en France et au Proche-Orient. Il s’agissait de montrer comment une coopération décentralisée avec un camp de réfugiés peut aboutir, d’envisager les formes qu’elle peut prendre, et d’interroger les pratiques de la solidarité avec les réfugiés afin d’éviter le risque d’une « ONGisation » de cette question au détriment de sa dimension politique.

Coopération et/ou jumelage, quel intérêt pour les réfugiés palestiniens, pour le mouvement de solidarité avec les Palestiniens, et pour les Collectivités territoriales ? La stratégie du développement pour la paix, une solution viable ou une mise à l’écart du problème politique ? Les réfugiés palestiniens, question fondamentale ou grands oubliés ?

Documents et liens complémentaires :

http://www.france-palestine.org/

http://www.plateforme-palestine.org/

Jalal Al Husseini (2015), D’exode en exode : Le conflit Syrien comme révélateur de la vulnérabilité des réfugiés palestiniens, Allegra Lab

Thèse de 3ème cycle : Sbeih Sbeih. LA « PROFESSIONNALISATION » DES ONG EN PALESTINE : ENTRE PRESSION DES BAILLEURS DE FONDS ET LOGIQUE D’ENGAGEMENT. Sociologie. Univ. Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines ; laboratoire printemps, 2014. Français https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01220122

Elias Sanbar (sous la direction), Collectif et Farouk Mardam-Bey, Le Droit au retour : Le Problème des réfugiés palestiniens3 mars 2002
Élias KHOURY, La porte du soleil (Bab el chams), Actes Sud, 2003 : unanimement considéré comme le roman majeur sur les réfugiés palestiniens

Intervenant-e-s : Sbeih Sbeih (Chercheur palestinien en sociologie ), Imad ABU SOMBUL (Représentant des réfugiés palestiniens de Cisjordanie et ancien directeur de projet sur la coopération entre Aqabat Jabr et Besançon )