Vendredi 8 juillet

Quelles convergences européennes pour les mouvements sociaux ?

Quelle stratégie pour les mouvements sociaux en Europe après le coup de force contre la Grèce et la politique xénophobe de la plupart des États envers les réfugiés ?

Le coup de force brutal pratiqué en juillet 2015 par les institutions européennes et les gouvernements membres de l’Eurogroupe contre la volonté du peuple grec de sortir de l’austérité a conduit les mouvements sociaux dans une réflexion stratégique sur les voies possibles de l’émergence d’une alternative progressiste en Europe. Les élections au Portugal, en Espagne, en Irlande ont montré que des peuples soutiennent cette alternative. Où en est-on dans ces pays ?
Par ailleurs, l’irruption de la question des réfugiés a suscité des mouvements contradictoires : soutien populaire aux réfugiés dans plusieurs pays, montée de la xénophobie des États qui en refusant une coopération européenne menacent l’UE d’éclatement et encouragent la montée de l’extrême droite.
De nombreuses initiatives existent au niveau européen : pour un plan B (Berlin, Paris, Madrid), sur les migrants, et sur d’autres thèmes (Tafta, climat,...). C’est une bonne chose, mais on a aussi besoin de convergences européennes pour contribuer à modifier le rapport de forces. Sur ce sujet, plusieurs réflexions ont lieu dans les réseaux européens (Altersommet, Blockupy,..).

Documents et liens complémentaires :

- Attac et la Fondation Copernic, Europe, l’expérience grecque : le débat stratégique, 2015, Ed du Croquant

- Attac et la Fondation Copernic, Que faire de l’Europe ? Désobéir pour reconstruire, 2014, Les Liens qui Libèrent

- La Revue du Conseil Scientifique, Les Possibles, numéro 8 - automne 2015 (https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-8-automne-2015/)

Intervenant-e-s : Hélène Cabioc’h (Membre d'Attac et de l'Aitec ), Daniel Rallet (Représentant du SNES-FSU au CA d'Attac )

Organisé par : ATTAC