Vendredi 8 juillet

Nouveaux défis en Amérique Latine : résistances populaires, mouvements sociaux et expérimentations alternatives

Cet atelier avait pour objectif de présenter un panorama des luttes actuelles des peuples latino-américains face au nouveau contexte économico-politico-social et à l’offensive néolibérale dans la région, notamment à travers les exemples vénézuéliens, chiliens, brésiliens et honduriens.

L’époque actuelle marque un tournant dans la vie politique et sociale en Amérique Latine. Effectivement, ces quinze dernières années ont vu l’arrivée au pouvoir de nombreux gouvernements progressistes ou nationalistes-populaires. Ce basculement politique a notamment donné lieu à la mise en place de politiques d’intégration régionale autonome des Etats-Unis (ALBA, UNASUR, CELAC) et une redistribution de la rente des matières premières dans un certain nombre de pays (en particulier dans le Sud du continent), permettant ainsi la sortie de la pauvreté pour des dizaines de millions de personnes.
Ces processus sont avant tout le fruit d’un ample cycle de luttes populaires qui puisent leurs racines dans la résistance à l’agenda néolibéral des années 90. Néanmoins, le contexte actuel est celui de la crise du capitalisme mondial, d’un clair reflux des expériences progressistes et du retour en force des droites néolibérales dans plusieurs pays. Les mouvements sociaux et populaires sont désormais face à de nouveaux défis, alors que le modèle de développement extractiviste et neo-developpementiste continue à provoquer des ravages sociaux-environnementaux et quand les tensions ou affrontements entre mouvements, classes dirigeantes et Etats s’accumulent, avec dans certains cas - comme au Honduras - une répression massive -ou au Brésil des menaces de « coup d’Etat institutionnel et médiatique ».
Cet atelier est dans un premier temps revenu sur une analyse régionale du nouveau contexte latino-américain et en particulier sur les débats autour de la crise ou du reflux des gouvernements progressistes. Dans un second temps, il s’agissait à travers l’analyse de différentes expériences (Brésil, Chili et Honduras) de comprendre comment les mouvements sociaux et populaires cherchent à défendre les conquêtes des dernières années, résister à l’offensive conservatrice en cours et à construire des alternatives au néolibéralisme, à l’impérialisme et à l’extractivisme.

Documents et liens complémentaires :

France Amérique Latine :
- Revue FALMagazine :
o N° 121 : Elections en Amérique Latine : entre progressisme et forces conservatrices
o N° 117 : Les multinationales au-dessus des droits des peuples
o N° 116 : Révolution Citoyenne en Equateur : « Bien-vivre » ou néo-développement ?
o N° 114 : Expériences démocratiques en danger en Amérique Latine

- F. Gaudichaud (ed.), Amérique Latine. Emancipations en construction, Paris, Syllepse / FAL, 2013.

- http://www.franceameriquelatine.org/

Intervenant-e-s : Franck GAUDICHAUD (Docteur en science politique et co-président de France Amérique Latine ), Jade Percassi (Membre du secteur international du Mouvement des Sans Terre au Brésil. ), Daniel Vasquez , Jean-Marc David Dominguez