Vendredi 8 juillet

A nous les banques !

Comprendre le rôle des banques, leurs responsabilités dans la crise, les réformes radicales nécessaires pour qu’elles soient au service de la société.

Les méga-banques universelles, qui dominent notre système financier, sont devenues des acteurs dangereux pour la société, car elles sont sources d’instabilité, de spéculation et d’évasion fiscale. Leur taille est devenue excessive, elles seraient « trop grosses pour faire faillite », mais ce sont en réalité des géants aux pieds d’argile.
Le fonctionnement des banques a été dévoyé par la financiarisation de l’économie. Elles se sont largement détournées de leurs fonctions traditionnelles : financer l’économie, créer de la monnaie et gérer les moyens de paiement, collecter l’épargne et gérer les risques. Organisées en groupes de pression (lobbys), elles ont un pouvoir politique important qui leur permet de « capturer » les régulateurs.
Des réformes radicales sont nécessaires pour mettre les banques au service de la société, en commençant par la séparation stricte des activités de banque de détail et d’investissement, et par l’instauration d’un contrôle social sur le gouvernement des banques.

Documents et liens complémentaires :

- Le livre noir des banques, Attac, Basta !, Les Liens qui Libèrent

Intervenant-e-s : Frédéric LEMAIRE (ATTAC ), Patrick SAURIN (Syndicat Solidaires BPCE )

Organisé par : ATTAC, Solidaires